Comment installer WordPress ?

Aujourd’hui, je me lance sur un gros morceau avec cet article sur l’installation de WordPress. WordPress est connu pour sa simplicité à installer. Il est ainsi possible de créer un site en moins de dix minutes montre en main. Si l’opération est relativement simple pour les plus à l’aise avec le numérique et le web, elle peut s’avérer un peu plus longue et compliquée pour les novices. Notamment pour ceux qui ne maitrisent pas tous les concepts nécessaire au fonctionnement de WordPress (FTP, base de données SQL, PHP etc…). Le but de ce tutoriel sur l’installation de WordPress est donc de guider les débutants afin qu’ils réussissent eux aussi à mettre en ligne leur site web avec WordPress. J’essaierai dans la mesure du possible de vous fournir des liens pour que vous puissiez appréhender au mieux tous les concepts évoqués.

Remarque : WordPress est le système de gestion de contenu numéro un dans le monde. A lui seul, il fait fonctionner plus du quart des sites web dans le monde. Il est destiné à tous types de public et utilisations : blog personnel, site web pour PME, professionnels ou institution, boutique en ligne (grâce à l’extension e-commerce WooCommerce). Sa configuration est relativement simple. Mais de la même façon que vous pouvez construire vous-même votre maison, il y a de fortes chances qu’elle soit moins bien bâtie que si vous aviez fait appel à un professionnel qui maitrise toutes les étapes de la construction. Il en sera probablement de même pour votre site web… Il est probable que vous n’ayez pas les même résultats au niveau du design, du référencement, des fonctionnalités, de la qualité des contenus que si vous aviez fait appel à des spécialistes du web et de la communication.

Les différents types d’installation de WordPress

Il existe différentes façons d’installer WordPress :

  • installer WordPress sur un serveur web pour avoir un site web en ligne
  • installation de WordPress en un clic depuis les modules pré-installés chez son hébergeur (exemple : OVH, Gandi, 1&1 etc…)
  • installer WordPress en local (c’est-à-dire sur votre ordinateur) avec WAMP, XAMPP ou InstantWP

Je ne traiterai ici que le premier point, l’installation classique de WordPress que je vous recommande. La deuxième solution est certainement la plus simple pour les débutants. Mais elle a comme inconvénient majeur de ne pas avoir un accès direct aux fichiers de WordPress. Et vous risquez à un moment ou un autre de vous retrouver coincé… Je reviendrai probablement plus tard dans d’autres sur les deux autres types d’installation de WordPress.

Pré-requis pour installer WordPress

Il vous faudra un certain nombre d’éléments indispensables pour installer votre site sous WordPress :

  1. Un nom de domaine
  2. Un hébergement
  3. Une base de données
  4. Les fichiers de WordPress

Un nom de domaine

Pour accéder à votre site web, il vous faudra un nom de domaine qui vous permettra d’avoir une adresse sur internet (appelée également URL) par laquelle on pourra accéder à votre site. Sur ce site, le nom de domaine est astuceswordpress.fr. Le choix de ce nom de domaine peut être évident (exemple : le nom de votre entreprise) mais ce n’est pas toujours le cas. Essayez en tout cas qu’il ait un sens et qu’il soit facilement mémorisable / communiquable. Évitez par exemple les orthographes exotiques, les tirets et les noms de domaine trop longs. Rappelez-vous que vous devrez certainement le transmettre par téléphone ou par oral, alors simplifiez-vous la vie avec un nom de domaine simple !

Je vous conseille par ailleurs d’acheter votre nom de domaine dans la même société que votre hébergement, cela sera plus simple pour la gestion future de votre site.

Un hébergement

L’hébergement, c’est un emplacement sur un ordinateur distant (qu’on appelle serveur web) où vous stockerez les fichiers de WordPress. Au lieu de conserver les fichiers sur votre ordinateur, les fichiers sont stockés sur le serveur web qui est accessible à tout le monde via internet.

Il y a de nombreux hébergeurs (sociétés qui louent de l’espace de stockage sur leurs serveurs web) dont certains sont spécialisés dans l’hébergement et l’optimisation de WordPress. Leurs prestations et leurs tarifs varient. Notamment si vous choisissez un hébergement mutualisé (vous partagez le serveur web avec d’autres personnes) ou un serveur dédié (vous avez une machine pour vous tout seul). Selon la nature de votre projet et vos besoins, vous préférerez une solution à une autre. Cependant, je vous recommande pour commencer d’utiliser un hébergement mutualisé. Il sera beaucoup moins cher et qui répondra probablement à vos attentes. L’utilisation d’un serveur dédié est préférable si votre site rencontre un gros succès (je vous le souhaite) et que vous avez beaucoup de visiteurs en même temps.

Les pré-requis au niveau de l’hébergeur

Voici ce dont vous devez disposer pour héberger votre site WordPress comme précisé dans l’article sur les pré-requis de WordPress (https://fr.wordpress.org/about/requirements/) :

  • le support de PHP (le langage de programmation utilisé par WordPress) avec une version supérieure ou égale à 5.2 (le mieux pour des questions de sécurité étant un support d’au moins PHP 7.2).
  • une base de données MySQL (version 5.0 et supérieure ou mieux MySQL 5.6 et supérieure) ou MariaDB. MySQL étant le type de base de données le plus commun.
  • un environnement Apache ou NGINX avec le module mod_rewrite activé. Ce module vous permettra d’avoir des urls personnalisées pour les pages de votre site. Ex: monsite.fr/ma-page plutôt que monsite.fr/index.php?page=1
  • la prise en charge du protocole https (pas une obligation mais bien mieux du point de vue de la sécurité).

Ne vous inquiétez pas si tout cela vous parait incompréhensible, c’est normal, cela fait beaucoup de termes techniques. Mais vous n’avez pas nécessairement besoin d’être calé sur tout ça. Le principal, c’est que toutes ses caractéristiques soient bien présentes chez votre hébergeur. Ce qui est généralement le cas chez la plupart des hébergeurs.

Note : pré-requis en date du mois d’octobre 2018, ils sont bien sûr amenés à évoluer avec le temps.

Un FTP

Pour accéder à l’espace de stockage de votre serveur web distant, il vous faudra utiliser ce que l’on appelle un client FTP. Un client FTP est un logiciel qui permet d’accéder aux fichiers distants de votre serveur web. Il vous permet de transférer des fichiers de votre ordinateur vers votre espace distant chez votre hébergeur.

Je vous recommande de télécharger et d’installer FileZilla qui est un client FTP libre et gratuit, en open-source. Son utilisation est simple et intuitive.

Télécharger FileZilla

Afin de pouvoir accéder aux fichiers de votre FTP, il vous faudra correctement paramétrer FileZilla avec les identifiants que votre hébergeur vous aura fourni (hôte /identifiant /mot de passe). Une fois correctement configuré, vous pourrez accéder à votre espace de stockage distant sur votre serveur web.

Il existe de nombreux tutoriels sur FileZilla sur le web, en voici un en français qui pourra certainement vous aider : https://filezilla.fr/tutoriel-aide-support-apprendre-filezilla/

Une base de données

En plus d’un espace de stockage pour vos fichiers de WordPress, vous aurez besoin de données au format MySQL (ou MariaDB). Cette base de données contiendra toutes les informations de votre site : le contenu (texte) de votre site mais aussi les réglages de votre WordPress, ses utilisateurs etc…

Ici encore, c’est un classique proposé par tous les hébergeurs. La procédure pour créer votre base de données dépendra de votre hébergeur, vous trouverez facilement de l’aide à ce sujet sur le site web de votre hébergeur (ou, au pire, en contactant leur support technique).

Assurez-vous d’avoir créé votre base de données SQL avant de vous lancer dans l’installation de WordPress. Vous devrez posséder plusieurs informations sur cette base de données qui vous seront demandées plus tard lors de l’installation de WordPress.

Les fichiers d’installation de WordPress

Dernier pré-requis : télécharger les fichiers de WordPress qui seront nécessaires à l’installation, la configuration et à l’utilisation de votre site sous WordPress.

Il existe heureusement une version française de WordPress qui est disponible sur la version française de wordpress.org :

Télécharger WordPress en français

Téléchargez toujours la dernière version de WordPress disponible sur ce site, vous éviterez ainsi des éventuels problèmes de sécurité.

Les fichiers sont contenus dans une archive zip qui comprend un dossier nommé wordpress. Décompressez l’archive en copiant son contenu sur votre ordinateur (par exemple sur votre bureau). Vous avez maintenant les fichiers WordPress nécessaires à son installation.

Guide pour installer WordPress pas à pas

Si vous disposez de tous les éléments cités ci-dessus, nous pouvons maintenant nous lancer dans l’installation classique de WordPress !

Voici un résumé des différentes étapes pour installer WordPress et créer votre site web :

  1. Envoyer les fichiers de WordPress sur votre FTP
  2. Lancer le script d’installation de WordPress

Envoyer les fichiers WordPress sur votre hébergement avec FileZilla

Première étape : envoyer les fichiers de WordPress que vous avez au préalable mis sur votre hébergement web avec le logiciel FTP FileZilla.

Pour cela, connectez-vous à votre hébergement et envoyez les fichiers de WordPress de votre PC à votre hébergement. Dans la partie gauche du logiciel, vous trouverez affichés les fichiers de votre ordinateur via un explorateur de fichiers. Naviguez jusqu’à votre dossier wordpress qui comprend les fichiers de WordPress (par exemple votre bureau) et entrez dans le dossier. Sélectionnez les fichiers et envoyez-les sur votre hébergement distant en faisant un glisser/déposer de la partie gauche de FileZilla vers votre hébergement dans la partie droite. Ou en sélectionnant tous les fichiers à gauche (vous pouvez utiliser le raccourci clavier Ctrl + A pour sélectionner tous les fichiers) puis en faisant un clic droit sur les fichiers et en cliquant sur Envoyer. Je vous conseille pour faire plus simple de tout laisser à la racine de votre hébergement.

Si vous éprouvez des difficultés avec l’utilisation de FileZilla, voici un deuxième tuto en plus de celui déjà évoqué plus haut (http://filezilla.fr/tutoriel-aide-support-apprendre-filezilla/) : https://wiki.filezilla-project.org/FileZilla_Client_Tutorial_(fr)

Copier les fichiers WordPress de votre ordinateur vers votre hébergement web
Copier les fichiers WordPress de votre ordinateur vers votre hébergement web

La copie des fichiers de WordPress de votre PC vers votre hébergement prendra quelques minutes selon votre connexion internet (un peu moins si vous avez la chance d’avoir la fibre optique). Si vous avez réussi à envoyer vos fichiers chez votre hébergeur via FileZilla, bravo ! Vous avez réussi la partie la plus technique de ce tutoriel ! Le reste ne devrait être qu’une formalité.

Lancer le script d’installation de WordPress

Les fichiers de WordPress sont donc normalement présents sur votre espace de stockage distant, il ne vous reste plus qu’à lancer l’installation de votre WordPress.
Pour cela, il vous faut votre nom de domaine préalablement acheté.

Accéder au script d’installation de WordPress

Si votre nom de domaine st monsite.fr, ouvrez votre navigateur web (Mozilla Firefox, Google Chrome, Safari etc…) et tapez dans la barre d’adresse du navigateur : monsite.fr/wp-admin/install.php

Si vous avez choisi de mettre votre site dans un répertoire à la racine de votre hébergement, il faudra rajouter le nom du dossier. Par exemple, si vous avez envoyé les fichiers en les laissant dans le dossier wordpress, il vous faudra saisir dans la barre d’adresse de votre navigateur : monsite.fr/wordpress/wp-admin/install.php

Écran d’accueil de l’installation de WordPress

Si vous avez correctement suivi ce tuto, vous devriez alors voir affiché dans votre navigateur la page web d’installation de WordPress qui devrait ressembler à cela :

L'écran d'accueil de l'installation de votre site WordPress
L’écran d’accueil de l’installation de votre site WordPress version 4.9.8

Notez qu’on vous rappelle que vous devez disposer d’un certains nombre d’informations (nom de la base de données, nom de l’utilisateur de votre base de données, le mot de passe de l’utilisateur de la base de données et l’adresse de la base de données) pour mener à bien l’installation de votre site WordPress. Cliquez en bas sur le bouton C’est parti.

Configurer la base de données MySQL

On vous a dit de récupérer toutes les informations de votre base de données. C’est maintenant le moment de les saisir correctement dans le script d’installation de WordPress.

En ce qui concerne le préfixe des tables, vous pouvez éventuellement le changer. Toutes les tables de la base de données commenceront par le préfixe saisi (par défaut wp_). Changer ce préfixe est recommandé pour des questions de sécurité mais cela n’est pas une obligation.

Paramétrer dans WordPress la connexion à la base de données MySQL

Une fois les informations de connexion à la base de données saisies, cliquez en bas sur le bouton Valider.

Si tout s’est bien déroulé, WordPress réussira à se connecter à votre base de données. Le script d’installation vous en fera alors part. En cas d’échec, WordPress vous signifiera d’un échec de la connexion à la base de données et vous invitera alors à saisir à nouveau vos identifiants de connexion à la base de données.

Connexion à la base de données de WordPress réussie

Configurer votre site WordPress

Maintenant que le lien avec votre base de données est établi, il ne vous reste plus qu’à saisir les premières informations pour votre site :

  • le titre de votre site qui sera affiché un peu partout. Vous pourrez bien évidemment le changer par la suite.
  • votre identifiant : c’est votre identifiant qui sera utilisé comme administrateur du site.
  • votre mot de passe : le mot de passe pour votre identifiant. Il vous sera notamment demandé pour vous connecter à l’administration de votre site. Utilisez un mot de passe fort (on évite les fameux 123456 ou password, trop faciles à cracker). Afin d’éviter de vous faire pirater votre site à cause d’un mot de passe trop faible…
  • votre email : faites attention en saisissant votre adresse de messagerie, elle est indispensable. Notamment si vous ne vous souvenez plus de votre mot de passe et que vous souhaitez le réinitialiser. Vous y recevrez également une notification de la création de votre site web.
  • visibilité pour les moteurs de recherche : cochez cette case si vous ne voulez pas que Google ou les autres moteurs de recherche indexent les pages de votre site. Et le fassent apparaître dans les résultats de leurs recherches. Même si ce n’est pas parfait, cela peut éviter que Google indexe un site pas fini. Vous pourrez bien sûr changer ce paramètre plus tard.
Configurer son site WordPress
Paramétrage des premières informations de votre site WordPress

Une fois toutes ces informations saisies, cliquez en bas sur le bouton Installer WordPress.

Installation WordPress réussie !

Et voilà, votre utilisateur/administrateur est créé, votre site est installé et prêt à être utilisé !

Fin de l'installation de WordPress !

Cliquez maintenant sur le bouton Se connecter pour vous connecter en tant qu’administrateur à votre site WordPress et commencer à l’utiliser.

Vous avez juste à renseigner votre identifiant et mot de passe pour vous connecter à l’administration (ou backoffice en anglais) de WordPress :

Connexion à l'administration de WordPress

Une fois connecté, vous avez maintenant accès à l’administration de votre site WordPress.

Votre première connexion à WordPress

En tout cas, si vous êtes arrivé jusque là, un grand bravo, vous avez maintenant un site web en place ! Il est accessible via monsite.fr alors que l’administration se situe à cette url : monsite.fr/wp-admin/ !

Vous allez avoir maintenant à configurer et personnaliser votre site selon vos envies. Mais cela, c’est une autre histoire qui mérite un nouvel article complet !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *.
Les commentaires sont publiés après modération.